Liposuccion Turquie

       La Turquie figure parmi les leaders mondiaux du tourisme médical

La Turquie vous permet d’économiser
jusqu’à 65 % par rapport à une liposuccion effectuée en France.

Avec Hospitalavenue, grâce à notre sélection de chirurgiens esthétiques de pointe, vous bénéficierez de la même qualité d’intervention qu’en France tout en bénéficiant de tarifs bien moins élevés.

Perdez la graisse  qu’aucun régime ne peut éliminer.

Pourquoi recourir à la liposuccion ?

La liposuccion est un procédé populaire utilisé par les hommes et les femmes qui luttent pour perdre les dernières poches tenaces de graisse. Cette technique peut aider à éliminer tout dépôt de graisse indésirable que même les régimes alimentaires et les régimes d'exercice les plus stricts ne peuvent résoudre. La graisse corporelle peut être répartie n'importe où dans le corps, les zones les plus communes étant les hanches, le cou, les bras, le ventre, les reins et les cuisses. Chez l'homme, des gonflements graisseux peuvent également se trouver sous les mamelons, ce qui a pour conséquence que la poitrine d'un homme réplique les seins d'une femme. Une liposuccion permet de réduire les graisses localisées.


La liposuccion permet d’affiner votre silhouette en éliminant les graisses qui résistent à tous les régimes. En ciblant des zones du corps précises, les hommes comme les femmes peuvent retrouver une silhouette séduisante grâce à la liposuccion. Cette dernière peut également être appelée lipo-aspiration.

Certains excès de graisse localisés ne disparaissent pas malgré les régimes alimentaires et les exercices physiques. Leur présence peut parfois être mal vécue voire être à l’origine de complexes chez certaines personnes. La liposuccion ou lipoaspiration permet de supprimer cette surcharge graisseuse localisée de manière définitive. Elle ne constitue cependant pas une méthode d’amaigrissement, de traitement du surpoids ou de l’obésité: on conseillera à la (au) patient(e) désirant perdre du poids et le stabiliser de passer par une révision de ses habitudes alimentaires et plus largement de son hygiène de vie. Il n’est pas possible d’opérer une personne obèse et il est recommandé de se faire opérer le plus proche possible de son poids idéal.

Principes

La liposuccion a été mise au point en 1977 par le Dr Yves-Gérard Illouz. La graisse est aspirée par une canule (tube) disposant de plusieurs orifices, reliées à un circuit dans lequel est créée une pression négative. En même temps de l’eau (du sérum physiologique) est introduite par la canule dans les régions à traiter. Les mouvements de la canule détachent la graisse qui se mélange avec l’eau qui est alors aspirée en dehors du corps. La graisse éliminée ne peut pas réapparaitre car les cellules adipeuses (stockant la graisse) n’ont pas la possibilité de se dédoubler. Elle peut cependant réapparaître ailleurs en cas de prise de poids.

Nous proposons également la liposuccion au VASER, élaborée par le Dr William W. Cimino à partir de 1998. Elle utilise, en plus de l’aspiration, les ultrasons afin de liquéfier plus facilement la graisse et de pouvoir l’aspirer plus aisément. De plus elle aide à une meilleure rétraction de la peau après l’intervention (pour éviter la « peau qui pend »). Le chirurgien doit avoir suivi une formation spécifique afin de ne pas brûler la patiente lors de l’intervention, cette méthode utilisant la chaleur des ultrasons.

Une liposuccion peut être pratiquée à différents endroits du corps mais les liposuccions les plus fréquentes sont les suivantes:

  • Liposuccion du ventre (parfois avec une abdominoplastie).
  • Liposuccion des hanches (parfois avec une abdominoplastie).
  • Liposuccion des cuisses.
  • Liposuccion des bras.
  • Liposuccion du cou (double menton)

L’intervention n’est pas prise en charge par l’assurance maladie.

Avant l’opération

Un bilan pré-opératoire est effectué puis une consultation a lieu avec le médecin-anesthésiste.

Préparation

  • Il n’est pas nécessaire d’arrêter de fumer mais il est conseillé de le faire au moins un mois avant et après l’intervention. En effet, fumer accroit les risques de complications après toute intervention chirurgicale. Par exemple les risques consécutifs à une mauvaise cicatrisation augmentent en moyenne de 300 %. Cela peut être l’occasion de stopper définitivement le tabagisme, n’hésitez-pas à en parler à votre médecin.
  • La prise de médicament contenant de l’aspirine doit être suspendue pendant les 10 jours avant l’intervention.
  • Selon le type d’anesthésie, il peut être demandé de ne rien manger ni boire dans les six heures précédant l’intervention (avec une anesthésie générale).

Déroulement

Les dépôts de graisse corporelle sont un problème courant chez les hommes et les femmes de tous âges et trop souvent, l'exercice et l'alimentation ne suffisent pas à éliminer ces poches tenaces. Souvent appelée liposculpture ou lipectomie assistée par aspiration, la liposuccion offre une solution aux problèmes esthétiques et de santé de tous les patients admissibles. Grâce à l'élimination de la graisse tenace, les chirurgiens peuvent réduire les réserves dans les " zones à problèmes " pour mieux sculpter et équilibrer la silhouette globale d'une personne.

 

La procédure générale d'élimination des graisses consiste à injecter un liquide stérile par une série de petites coupures qui non seulement dissolvent les graisses mais réduisent les saignements, les ecchymoses et les traumatismes. Un tube mince est ensuite inséré dans les incisions, à travers lesquelles l'excès de graisse sera libéré, et aspiré hors du corps par un aspirateur médical et sans danger pour le corps.

 

Votre liposuccion en Turquie peut être complétée par l'une des nombreuses variantes de cette technique professionnelle, y compris la liposuccion tumescente, la technique super-wet, la liposuccion assistée par ultrasons (UAL) et la liposuccion assistée par laser (LAL). Bien que les méthodes tumescentes et assistées par ultrasons soient les plus couramment utilisées chez Hospitalavenue, votre chirurgien vous donnera tous les conseils en fonction de votre corps et la bonne option pour les meilleurs résultats, pour chaque option disponible.

 

La liposuccion tumescente est peut-être la méthode la plus utilisée et consiste à injecter un volume mesuré de liquide dans le dépôt de graisse cible. Ce liquide est un mélange d'un anesthésique local (lidocaïne), d'épinéphrine et d'une solution saline IV et peut représenter jusqu'à trois fois la quantité de graisse qu'il faut éliminer. Ce mélange aide à éliminer la graisse lorsque le tube est inséré, ce qui rend le processus d'aspiration beaucoup plus lisse, mais peut prendre plus de temps que d'autres méthodes.

La liposuccion super-humide est un titre trompeur - elle nécessite en fait moins de liquide qu'une intervention tumescente. Le liquide utilisé équivaudra à retirer la graisse mais, par conséquent, les patients pourraient avoir besoin d'une anesthésie générale ou d'une sédation afin de rester indolores tout au long de l'intervention.

 

La liposuccion assistée par ultrasons (LSI), souvent appelée liposuccion au laser, utilise des ondes ultrasonores pour décomposer les dépôts adipeux, ce qui constitue une méthode moins invasive pour les personnes préoccupées par la cicatrisation.

Nous ne recommandons ni les anesthésies locales (en dehors de petites corrections très localisées) ni les sédations (anesthésie locale + somnifère) car l’anesthésie générale présente, en comparaison, le triple avantage de permettre:

  • une relaxation complète des muscles de la (du) patient(e) permettant de mieux aborder les différentes zones et donnant donc un meilleur résultat,
  • une absence totale de douleurs pendant l’intervention
  • une grande sécurité en raison des progrès de l’anesthésie donc les risques sont désormais infimes

La liposuccion peut être réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie vigile (anesthésie locale approfondie). Le type d’anesthésie dépend de la zone à traiter, de l’ampleur de l’intervention et du type d’intervention. Ainsi, une liposuccion Vaser se déroule sous anesthésie générale. Selon la quantité de graisse à aspirer et le nombre de zones concernées, l’opération peut durer de 20 min à 3 heures. La durée de l’hospitalisation varie selon l’importance de la liposuccion entre un séjour ambulatoire (sortie le soir même) et 3 jours.

Les incisions, discrètes, mesurent de 2 à 3 mm et sont le plus souvent dissimulées dans un pli de la peau et quasiment invisibles par la suite.

La qualité de la peau est l’un des facteurs déterminant la quantité de graisse extraite. Plus elle est souple et capable de se rétracter, plus on pourra enlever de graisse sans que la peau pende après l’intervention. Ce point fera l’objet de toute l’attention du chirurgien lors de la consultation préopératoire afin de déterminer ce qui est possible et réaliste afin d’obtenir un bon résultat. Si la peau risque de pendre après la liposuccion, une abdominoplastie (opération de tension des muscles et de la peau du ventre) ou un lifting des bras ou des cuisses peut être proposée avant l’intervention. 4 litres de graisse aspirée en une séance est une quantité normale.

Liposuccion Vaser et liposuccion classique : quelles différences ?

Lors d’une liposuccion Vaser, les graisses sont décollées grâce à l’énergie des ultrasons. Un liquide (sérum physiologique) est donc introduit dans les zones cibles, pour que aide les ondes ultrasoniques puissent à se propager. Une canicule est introduite, mais, contrairement à la liposuccion classique, celle-ci desserre les cellules graisseuses en les « secouant », et ce grâce aux hautes fréquences des ultrasons (vibrations). Ces cellules graisseuses sont ensuite extraites par liposuccion.

L’avantage de la lipousccion au Vaser est qu’elle permet à la peau de mieux se rétracter après l’aspiration de la graisse et donc de moins pendre. Elle a comme désavantage de chauffer et donc, si le chirurgien n’est pas bien formé à cette technique, d’induire un risque de brûlure de la peau. On la conseillera dans certains cas qui seront évalués par le chirurgien et discuté avec la (le) patient(e).

Après l’intervention

Plus la quantité de graisse aspirée est importante, plus le temps de récupération sera long.

Un oedème (gonflement) et des ecchymoses (bleus, se résorbant au bout de 15 jours) apparaissent dans les zones traitées. Les douleurs ressemblent parfois à de grosses courbatures. Elles se traitent aisément par des antalgiques.

  • Le patient ou la patiente peut être fatigué(e) les premiers jours. Il est important de ne pas sous-estimer le besoin de repos.
  • Une activité normale pourra être reprise dans un délai de 2 à 10 jours, selon l’importance de la liposuccion et le type d’activité en question.
  • Un vêtement de contention doit être porté pendant 2 à 4 semaines.
  • Il est déconseillé de faire du sport pendant au moins 3 semaines.
  • Les régions traitées ne doivent pas être exposées au soleil ni aux UV pendant au moins 6 mois (12 mois étant mieux).

Le résultat

Il peut être définitivement apprécié au bout de 6 mois, donnant satisfaction dans la majorité des cas. Les surcharges graisseuses ont disparu et la peau a retrouvé une rétractation notable.

Une légère liposuccion supplémentaire, sous anesthésie locale, peut parfois être requise afin de corriger de petites imperfections, comme des irrégularités de surface.

On considère qu’on peut perdre jusqu’à deux tailles de vêtement avec une liposuccion.

Les complications possibles

Un processus d'aspiration est toujours nécessaire, mais grâce à l'utilisation ciblée des ultrasons, il élimine le besoin de décomposer les graisses à l'aide d'un liquide. Ceci est particulièrement utile pour les zones fibreuses du corps, comme le dos ou le tissu mammaire masculin. La liposuccion au laser en Turquie offre une plus grande précision que d'autres méthodes, bien qu'elle puisse prendre plus de temps dans certains cas que les techniques tumescentes ou super mouillées.

 

La liposuccion assistée par laser (LAL) est également disponible pour la liposuccion en Turquie, mais cette méthode est souvent réservée à des traitements plus petits ou plus restreints, comme ceux du visage. Cette méthode utilise des lasers pour transformer les dépôts de graisse en liquide, plutôt que d'injecter une solution directement. Comme pour les autres méthodes énumérées, il faut tout de même passer l'aspirateur, mais en utilisant des tubes plus petits que les techniques de liposuccion tumescente ou au laser.

 

La méthode utilisée variera au cas par cas, ce qui peut être discuté en détail avec votre chirurgien lors de votre briefing avant l'intervention. Cela peut également dépendre des risques potentiels auxquels vous pouvez être confronté avec chaque méthode. Comme pour toute intervention esthétique, il y a un élément de risque. Celles-ci peuvent comprendre :

 

   Infection

   Saignement

   Enflure

   Douleur

   Asymétrie

   Bagginess de la peau

   Changements de pigmentation

   Rétention de liquide

   L'élimination d'une trop grande quantité de gras peut causer un choc électrique

 

Pendant votre chirurgie, vous serez traité par des chirurgiens expérimentés qui ont de l'expérience dans la production de résultats souhaitables, mais plus important encore, sûrs. Tout est mis en œuvre pour minimiser ou éradiquer les risques et, grâce à un soutien post-opératoire disponible pendant les 12 mois suivant votre intervention, tout effet secondaire ou résultat inattendu peut être traité rapidement.

Risques liés à l’anesthésie

Le médecin-anesthésiste informe le patient des risques relatifs à l’anesthésie. Ils sont statistiquement très faibles. Grâce à la modernité des cliniques et l’expérience des médecins avec lesquels travaille Hospitalavenue, l’anesthésie se déroule dans des conditions de sécurité optimale.

Risques liés à l’intervention

L’immense majorité des liposuccions se déroule sans le moindre problème. Les risques sont extrêmement faibles mais ne peuvent pas être complètement écartés.

  • Des saignements (rarement graves) ou des épanchements lymphatiques peuvent survenir.
  • Thromboses veineuses ou embolies pulmonaires (prévenues par des bas antithromboses, un lever rapide après l’intervention, une éventuelle compression des jambes pendant l’intervention voire une anticoagulation).
  • Une infection prévenue par des antibiotiques
  • Des liposuccions excessives peuvent amener à des problèmes métaboliques (dilution trop importante du sang par excès d’injection d’eau dans le corps). Ce risque explique qu’on ne fasse pas de liposuccion ayant avant tout un but de perte importante de poids.

La qualité Hospitalavenue

Avec Hospitalavenue, vous bénéficiez de la même qualité que lors d’une liposuccion à Paris, Lyon ou Marseille p. ex., en payant un prix très inférieur tout en bénéficiant d’un suivi médical postopératoire en France. Les critères de sélection de nos chirurgiens esthétiques sont les mêmes que ceux que vous attendriez d’un chirurgien esthétique en France. Nous vous fournissons, si vous le souhaitez, une assurance couvrant d’éventuelles complications médicales.


Pourquoi choisir Hospitalavenue pour effectuer une liposuccion ?

  • Prix garantis: vous ferez jusqu’à 40 % d’économie par rapport aux prix pratiqués en France.
  • Hospitalavenue, entreprise fondée et dirigée par un médecin: sélection de chirurgiens de pointe uniquement
  • Cliniques de classe mondiale: accréditées/en cours d’accréditation aux normes de qualités JCI (les plus exigeantes au monde). Technologie de dernière génération.
  • Liposuccion en Turquie à partir de 1,600 euros

    Les forfaits comprennent tous les frais médicaux, l'hébergement, les transferts aéroport et l'accueil personnel.